Michel Butor

Biographie

Michel Butor, écrivain, poète et artiste

Michel Butor est célèbre pour ses romans, en particulier La Modification, prix Renaudot 1957. Il fut classé dans la catégorie du Nouveau Roman, pour ses explorations formelles et ses recherches stylistiques, son souci de réinventer le genre en sortant le lecteur de sa position passive. 

Pourtant, la plus grande partie de son Oeuvre est dédiée à la création de livres d’artistes. Il participa à des milliers de livres de collaboration entre 1962 et 2016. Ses œuvres complètes ont paru en 13 volumes aux éditions de La Différence (2006-2011) sous la direction de Mireille Calle-Gruber.

Il s’installe à Lucinges en 1989. Enseignant à l’Université de Genève, il imprègne fortement de sa présence le territoire franco-suisse. L’Archipel lucingeois en est aujourd’hui l’incarnation la plus puissante. 

Ses livres d’artistes sont présents dans de nombreuses collections publiques, en France et à l’étranger, comme à la Fondation Bodmer à Genève ou la Bibliothèque Nationale de France à Paris.

J’ai des yeux, j’ai des oreilles. Le monde pour moi est non seulement visible, mais audible. Par conséquent ce qui me semble anormal c’est qu’on ne s’intéresse pas à la peinture et à la musique.

Citation de Michel Butor, lors d'un entretien avec Lucien Giraudo, extraite de la thèse de doctorat, p. 23, OEuvres d’art et collaboration chez Michel Butor, 2003, Paris VIII.
Portrait de Michel BUTOR
Michel Butor à Lucinges, crédit Maxime Godard

Une œuvre littéraire gigantesque

L’Oeuvre de Michel Butor est marquée par des formes d’écriture innovantes. Elle a été consacrée à d’innombrables reprises à l’étranger comme en France, par la grande exposition Michel Butor, l’écriture nomade à la Bibliothèque Nationale de France en 2006 ou par le Grand Prix de Littérature de l’Académie Française en 2013.

À travers une partie importante de son travail réalisé en collaboration avec des artistes plasticiens, Michel Butor incarne également une figure fondamentale et novatrice dans le domaine du livre de dialogue.

Pour les Lucingeois, il fut un voisin.

Pour le monde entier, il est un monument vivant de la littérature française. 

Il a aujourd’hui son Archipel.